Escautpont

De HP@2
Aller à : navigation, rechercher

Chargement de la carte...

Habitant(e) de Escautpont,

Vous êtes passionné(e) par l'histoire de votre commune, par ses monuments, par son patrimoine culturel, économique, artisanal. Vous souhaitez préserver ses traditions, ses animations...

HainautPédi@ vous propose de contribuer à un projet collectif où chaque commune du territoire à sa place.

Déposez vous-même vos contributions (demander la création d'un compte personnel) ou, plus simplement faîtes nous parvenir vos textes, témoignages, photos, cartes postales

  • à l'adresse de courrier électronique : mail
  • via notre page facebook

Nom 
Escautpont
Gentilé 
Escautpontois (e)
Site internet 
http://www.escautpont.fr/
Intercommunalité 
Communauté d'agglomération de la Porte du Hainaut
Données statistiques 
Dossier INSEE Escautpont
PNV 
https://patrimoine-numerique.ville-valenciennes.fr/in/faces/browse.xhtml?query=Escautpont


 Les informations évidemment non-exhaustives disponibles sur HainautPédi@
Une information erronée ou manquante ? N'hésitez pas, contribuez ! mailto:hainautpedia@vallibre.fr


Associations de la commune
Escautpont Jadis
Livre(s) évoquant la commune
  • Mémoire en images Escautpont

  • Patrimoine minier
    • Compagnie des mines d'Anzin
    • Toponymie 
      la ville s'appelait autrefois, Pons Scaldis, Pontes Scaldis, Scaldi, Scalpons, Scalpunt et Scaupons.
      Patrimoine et histoire locale 
      Escautpont_Jadis

      Histoire

      Il y a plus de 2000 ans, la commune se trouvait sur la voie romaine entre Bavay et Tournai. La commune est désignée sous le nom de Scaldis-Pons sur la carte de Peutinger du XII ème siecle qui reproduit les voies romaines du IV ème siecle.

      Le village de l'époque, qui s'est développé au lieu-dit les Bruilles, est traversée par une voie romaine allant de Bavay à Tournai puis Cassel et Boulogne-sur-Mer, nommée actuellement chaussée Brunehaut. L'un des rares ponts de l'Escaut (Scaldis en latin) permettait à cette voie romaine, ainsi que la voie Cambrai-Tournai, de traverser ce fleuve à cet endroit d'où le nom de Scaldis-Pons qui donne actuellement Escaupont.

      À l'époque, cette commune de la Nervie était un passage obligé pour beaucoup de légions romaines allant des zones côtières au Rhin et des échanges commerciaux. L'importance du pont permit l'installation d'un relais de poste et d'une garde de vétérans et de légionnaires romains.

      Les siècles suivants, Escaupont et Vicq ne formèrent qu'une seule paroisse, concédé en 847 à l'abbaye de Saint-Amand-les-Eaux par Charles le Chauve et confirmé en 921 par Charles le Simple. Vicq ne peut avoir sa propre chapelle et son cimetière qu'en 1186 grâce à l'autorisation de l'évêque de Cambrai Roger de Wavrin.

      Le centre du village d'Escaupont se développe ensuit sur la rive droite de l'Escaut avec une église et un cimetière au lieu-dit du Pas-de-l'Ayau et s'y développe jusqu'au 19ème siècle où elle connaît un grand développement industriel. Le centre de la ville se déplace sur la rive gauche avec sa nouvelle église inaugurée en 1876.

      Des industriels comme Wagret, Colinet et Cazin s'implantent dans la commune et ouvrent des brasseries, des verreries, des commerces des, constructions mécaniques et la population s'accroît.



      HPa-question.png

      Cette page est en attente de contributions... (ou simplement de relecture)

      Si vous souhaitez apporter votre contribution à cet article, ou faire une demande de création de compte,

      contactez mailto:hainautpedia@vallibre.fr, ou également sur facebook