Parc de la Rhonelle

De HP@2
Aller à : navigation, rechercher
CPA-Valenciennes-Rhonelle-1914.jpg
1914-1918
Superficie 
5 ha
Visites 
accès libre


Pour s'y rendre openstreetmap

Ce jardin ou parc, «à l'anglaise» était initialement ceinturé par une grille, retirée dans les années 1980-1980

En 2013 
avec l'assistance de l'association Noé Conservation, un nouvel éclairage nocturne a été mis en place. Cet éclairage est notamment destiné à protéger la biodiversité du parc. Utilisation d'ampoules led, éclairage modulé selon les zones du parc, détection de passage des promeneurs...

En suivant les recommandations du Grenelle de l'environnement, tous les lampadaires s'éteignent entre 1h et 5h du matin. Valenciennes est la première ville a avoir signé une charte de l'éclairage durable.


Le parc présente plusieurs oeuvres d'art.

Le joueur de billes 
Joueur de billes, visible au parc de la Rhonelle
Le Charpentier, visible au parc de la Rhonelle
Statue en bronze de Élie Raset. Un original en plâtre est en exposition, sous verre, à l'étage de la Maison des associations de Valenciennes. 
1904 : acquisition par la ville de Valenciennes.
1914-1918 : envoyée à la fonte par les Allemands.
1931 : nouvel exemplaire réalisé pour 13 000 Fr. d’après le plâtre toujours en possession du sculpteur.
1942-44 : fondue sous le régime de Vichy.
après 1945 : nouvelle fonte réalisée par Wauthier à Marly.
1986 : volé ; retrouvé par le service des douanes et remise en place.
Source : Petite_histoire_des_statues_de_Valenciennes
L'Orphelin 
(Alphonse Terroir)
Caïn jaloux 
(Paul Theunissen)
Le Charpentier 
  • ...

À proximité



HPa-question.png

Cette page est en attente de contributions... (ou simplement de relecture)

Si vous souhaitez apporter votre contribution à cet article, ou faire une demande de création de compte,

contactez mailto:hainautpedia@vallibre.fr, ou également sur facebook