Haveluy

De HP@2
Aller à : navigation, rechercher
Mairie d'Haveluy

Chargement de la carte...

Habitant(e) de Haveluy,

Vous êtes passionné(e) par l'histoire de votre commune, par ses monuments, par son patrimoine culturel, économique, artisanal. Vous souhaitez préserver ses traditions, ses animations...

HainautPédi@ vous propose de contribuer à un projet collectif où chaque commune du territoire à sa place.

Déposez vous-même vos contributions (demander la création d'un compte personnel) ou, plus simplement faîtes nous parvenir vos textes, témoignages, photos, cartes postales

  • à l'adresse de courrier électronique : mail
  • via notre page facebook

Nom 
Haveluy
Gentilé 
Haveluynois(e)
Site internet 
http://www.haveluy.fr/
Intercommunalité 
Communauté d'agglomération de la Porte du Hainaut
Données statistiques 
Dossier INSEE Haveluy
PNV 
https://patrimoine-numerique.ville-valenciennes.fr/in/faces/browse.xhtml?query=Haveluy


 Les informations évidemment non-exhaustives disponibles sur HainautPédi@
Une information erronée ou manquante ? N'hésitez pas, contribuez ! mailto:hainautpedia@vallibre.fr


Associations de la commune
Haveluy et son histoire
Livre(s) évoquant la commune
  • Mariages, ménages au XVIIIe siècle: alliances et parentés à Haveluy

  • Patrimoine minier
    • Compagnie des mines d'Anzin
    • Fosse d'Haveluy

    • Géographie

      Haveluy est une commune du canton de Denain, dans le département Nord de la région Nord-Pas-de-Calais.

      Toponymie

      1157 : Hauliu, cartulaire de l'abbaye de Marchiennes
      1158 : Havulvi, id
      1230 : Aveluis, cartulaire du Mont-Saint-Martin
      1494 : Havelui, cartulaire de Marchiennes
      1793 : Aveluy, Précis de défense de Valenciennes en 1793

      Histoire

      1712 
      Pendant la guerre de succession d'Espagne, la commune d'Haveluy est détruite.
      4 juillet 1834 
      Arrivée du nouveau curé, Édouard Joseph Pierchon. Il écrira des chroniques historiques du village.

      Première Guerre Mondiale

      Le 25 août 1914, les allemands arrivent à Haveluy, la ville est seulement peuplée de 2500 habitants. L'occupant y met en place une Feldgendarmerie et des observatoires sur les points élevés de la commune.

      Une prison est construite dans un ancien poste de gare, aujourd'hui un restaurant. Les habitants subissent le régime imposé par l'envahisseur, ceux qui ne respectent pas leurs lois sont emprisonnés voir fusillés. La possession de pigeons est interdite pour éviter toutes communication avec les villages voisins. Les métaux sont saisis dans tous le village pour être envoyé en Allemagne et fondus pour les besoin de la guerre, même la cloche de l'église qui datait de 1787, la nouvelle porte l'inscription " Pour remplacer Marie Charlotte, bénite en 1787 et volée par les Allemands". Des restrictions au niveau de la nourriture de base est imposée.

      Il y a eu aussi des actes de résistances ou des machines agricoles et des stocks de blés ont été brûlés, une amende de 20 000 francs sera imposée à toute la commune.

      En 1918, les allemands sentant la défaite arriver, quittent la commune en brûlant les maisons à chaque carrefours pour ralentir les troupes françaises.

      Le 8 octobre 1918, ils font exploser la mine, l'outil industriel local premier pourvoyeur d'emplois, dont les deux puits ont été creusés en 1866 et 1889 par la compagnie des mine d'Anzin, dont le chevalement se trouvaient derrière l'actuelle mairie, qui produisait 126 000 tonnes de charbon par ans et qui avait permit au village, au passé essentiellement agricole, de faire passer sa population de 700 à 2500 habitants.

      Patrimoine

      • La mairie de 1926
      • Le calvaire de 1860
      • Le porche du 18ème siècle (rue Ferrer)

      Personnages illustres

      Sports et loisirs

      La commune est point de passage régulier de la course cycliste Paris-Roubaix en raison de secteurs pavés, «incontournables» de la course.

      Sources

      À exploiter 
      Notice historique sur Haveluy