Le patois

De HP@2
Aller à : navigation, rechercher

Le patois en Valenciennois

Les premiers textes en patois datent du XVIIIème siècle malgrè l'ordonnance de Villers-Cotterêt avec laquelle le français devient la langue officielle du royaume écartant ainsi le latin et les dialectes. Le rouchi venant de "drouchi" qui signifie le droit d'ici, est une langue romane et une variante du Picard, antérieure au français, parlée dans le Valenciennois principalement. Elle possède une littérature depuis plus d'un siècle ce qui a contribué à sa préservation. Comme beaucoup de patois, le Rouchi ne disparaît pas à la Révolution et l'unification de la langue française. Toutes les personnes parlant le Picard n'ont pas le même sentiment d'appartenance à la langue Picarde qui se divise en plusieurs variantes comme le Rouchi.

C'est un homme de lettre valenciennois, Gabriel Hécart 1755-1838, qui popularise le terme de Rouchi dans son dictionnaire de Rouchi-Français très méprisé par les enseignants et les pro-français. La loi Ferry du 28 mars 1882 met en place une grande réforme scolaire et interdit de parler les dialectes dans tout le pays, dont le Picard, à l'école. Les élèves surpris sont sévèrement punis.

HPa-question.png

Cette page est en attente de contributions... (ou simplement de relecture)

Si vous souhaitez apporter votre contribution à cet article, ou faire une demande de création de compte,

contactez mailto:hainautpedia@gmail.com, ou également sur facebook

Dictionnaire

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Sources