Square Carpeaux

De HP@2
Aller à : navigation, rechercher
Square Carpeau à Valenciennes.
Vue de la place Carpeaux actuelle

Place et monument inaugurés le 17 juillet 1921.

Nom 
Square Carpeaux
Descriptif 
Square commémoratif de Jean-Baptise Carpeaux
Commune 
Valenciennes
Logo-OSM.png Localisation géographique 
Une histoire plutôt récente 

Lors du démantèlement des fortifications de Valenciennes, une avenue, l’actuelle avenue Villars, a été tracée de l’actuel carrefour de la Pyramide Dampierre aux abords de la Gare de Chemins de Fer. Comme il fallait franchir l’Escaut canalisé et son « bras de décharge » et les voies de Chemins de Fer, trois ponts successifs ont été dressés. Ils aboutissent à une motte de terre issue des fortifications qui soutient encore maintenant le boulevard Beauneveu ; l’avenue Villars aboutit après une forte pente à la rue Ferrand et la portion « rue de l’Abbé Victor Senez » de la rue du Rempart.

Ancienne gendarmerie
Jusqu’à la construction du « quatrième » pont Villars 

Juste après le pont du bras de dérivation de l’Escaut, l’avenue Villars rencontrait le Boulevard Beauneveu qui provient de l’Esplanade* pour aboutir au Boulevard Froissart. *qui correspond à l'esplanade de l'ancienne citadelle et qui a longtemps abrité la caserne des Pompiers de Valenciennes

À l’époque il y avait donc trois carrefours :

  • celui de la rencontre avec le boulevard Beauneveu
  • celui situé face au boulevard Froissart, au pied de la Chambre de Commerce
  • celui situé face à la rue du Rempart

Outre la circulation automobile, deux séries de lignes de tramways :

  • par avenue Villars : Marly-Saint.Waast et Valenciennes Lourches
  • par la gare et la Croix d’Anzin : Valenciennes Saint.Amand / Condé-Bonsecours-Hergnies et Dampierre-Blanc.Misseron

Dans les années 1960, la circulation s’est densifiée, les premiers embouteillages empêchaient de sortir efficacement de la ville et d’accéder à la gare. Le remplacement des lignes de tramway de l’Avenue Villars n’a pas suffi à tout améliorer.

L’idée est venue d’amener la circulation du Boulevard Froissart et de la gare directement sur les boulevards Beauneveu et Saly et vers le faubourg de Paris. Un pont provisoire à une seule voie va détourner le carrefour « du haut » le temps de ramener le boulevard Beauneveu au niveau « de base » de Valenciennes, en creusant dans les terres de l’ancienne fortification.

Au total, en 1965, l’ensemble des trois carrefours est transformé à un grand triangle très diversifié. Le succès a amplifié la circulation de l’Avenue Villars sans compter les ralentissements dus aux priorités…


Un redéploiement en deux carrefours 

Dès les années 2000, les plans de circulation de Valenciennes ont été repris, dans la foulée de le réinstallation du tramway . Le « quatrième pont Villars » reste d’utilité, mais l’avenue Villars et le boulevard Beauneveu retrouvent leurs carrefours originaux, avec deux amples ronds-points : une véritable place Carpeaux est matérialisée ! Mais surtout un accès aux rues de toutes dimensions du secteurest facilité .

Reste un problème datant des années 1965, le passage de l’Avenue Villars vers le cœur de la ville et les bouchons dès que la circulation augmente dans la journée… Grands gagnants, la zone de verdure jadis enserrée dans les chaussées, et surtout Jean-Baptiste Carpeaux, dont désormais la statue, le Monument à Carpeaux est érigée en pleine Place Carpeaux.


À proximité

Église Saint-Nicolas -- Conservatoire de Valenciennes -- Gare de Valenciennes -- Bibliothèque municipale de Valenciennes