Ilot Folien

De HP@2
Révision de 25 janvier 2017 à 00:02 par Admin (discussion | contributions) (23 révisions importées)

(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher

HPa-question.png

Cette page est en attente de contributions... (ou simplement de relecture)

Si vous souhaitez apporter votre contribution à cet article, ou faire une demande de création de compte,

contactez mailto:hainautpedia@vallibre.fr, ou également sur facebook


Où ? 
Vue aérienne du quartier (années 50)


Écluse de l'îlot Folien


Pour s'y rendre openstreetmap

C’est une belle pièce de terre sur l’Escaut, située entre deux de ses bras canalisés. En provenance de d’Anzin, on le trouve « à gauche » au bas de l’Avenue de Saint-Amand, entre deux des ponts qui enjambent l’Escaut et l’entrée ferroviaire de la Gare SNCF de Valenciennes. En 2014 il est occupé essentiellement par un centre technique de « Gaz de France » en voie de déménagement.

Les bras de l’Escaut 

En suivant le cours d’eau vers l’aval, face au lycée de l’Escaut, le fleuve se divise en deux bras ; le plus suivi par les péniches est le bras de l’écluse, à l’aspect puissant et majestueux, au vu de la différence de niveau. L’autre bras longe le « quai des Mines » ; il présente un barrage assurant la différence de niveau d’eau provoquée par l’écluse de l’autre bras ; elle constitue une résidence pour certains bateaux de loisirs. Curieusement, sur la carte délivrée aux randonneurs, il est appelé « canal de Mons ». Un drain désormais souterrain amène de l’eau a priori usagée de la pente de terre en provenance de la ville d’Anzin voisine.

Constitution 

À l’origine moyen-âgeuse, il y a un fleuve qui utilise toute une vallée marécageuse à faible pente ; la nappe phréatique est encore élevée et ajoute des eaux superficielles. Tout concourt à ce que l’eau s’écoule lentement en plusieurs bras. Valenciennes se construit, les habitants gagnent des terrains et décident de stabiliser les écoulements et certaines prises d’eau dans différents canaux. Des fortifications sont édifiées. Un cours de ces canaux est ensuite calibré pour transporter des personnes et des biens : il correspond globalement à l’actuel tracé de l’Escaut canalisé.

Passage de l'écluse de l'ilot Folien
Arrive la révolution industrielle 

L’Escaut est relié au vaste réseau des canaux français et belges. Le volume d’eau de circulation est augmenté, des péniches de gabarit de plus en plus important peuvent circuler avant la « révolution » routière.

Depuis sa jonction avec le canal de Saint-Quentin dans le Cambrésis, l’Escaut est bordé de systèmes d’entrepôts et ateliers, des quais sont construits. En ce qui nous concerne le quai des Mines assure l’acheminement de la houille extraite des mines d’Anzin.

Entre le fleuve et la ville et à travers les fortifications du Nord arrivent également parmi les premières voies de chemin de fer du pays. L’entrée terrestre nord est « historiquement » assurée par l’actuelle avenue de Saint-Amand. Elle devra enjamber le tout par deux ponts ; au fur et à mesure de l’élargissement de l’Escaut et du grand carrefour ferroviaire valenciennois, les dimensions des ponts sont adaptées ; un tramway le fréquente ; en théorie le pont fluvial est nommé Pont Jacob.

Relances Industrielles d’après les Guerres Mondiales

La fréquentation générale de l’Escaut explose, la largeur et le volume d’eau situés entre les écluses doivent être augmentés, le quai des Mines ralentit la circulation. De gigantesques travaux percent le cours d’eau de l’écluse; laquelle sera renforcée quand l’Escaut sera adapté aux péniches de grand gabarit pour le trafic international. La zone de terre située entre l’écluse et le «canal de Mons» n’est pas une île originelle au sens strict ; on l’appela l’îlot Folien!

 Pourquoi le nom «Folien» ?

Avenir 

La Révolution Industrielle du charbon et du fer a amené des industries sur le Nord-Ouest qui ont mobilisé des surfaces nombreuses et variées. Lesquelles ont été déménagées. L’îlot Folien est un avant-poste de ces terrains promis à une transformation profonde. Les structures occupées par GDF sont obsolètes dans un secteur très occupé. Des projets plus récréatifs et environnementalistes vont émerger : un aménagement à faible consommation d’énergie sur l’îlot, un port de loisirs variés face au Quai des Mines.

2011 
Le projet éco-ports de plaisance porté par Valenciennes Métropole sur le site du quai des Mines à Valenciennes a été retenu par le Ministère de l'Ecologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement au titre de l'appel à projets National « Ports de plaisance exemplaires » (http://www.va-infos.fr/index.php/sections/article/neuf_nouveaux_ports_de_plaisance_exemplaires)
février 2014 
Début des travaux pour le futur port de plaisance de Valenciennes.

À l’heure où une liaison fluviale « Seine-Nord » à haut débit va doubler la liaison maritime Paris-Amsterdam, l’îlot Folien est promis à un avenir actif !

À proximité

Gare de Valenciennes -- Lycée de l'Escaut -- Pont Jacob