Fosse de Roeulx : Différence entre versions

De HP@2
Aller à : navigation, rechercher
(La catastrophe)
 
(23 révisions intermédiaires par 2 utilisateurs non affichées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
Les anciens s'en souviennent, mais la plupart d'entre nous ignore qu'une tragique catastrophe s'est passée en 1920 sur notre territoire.
+
{{ImageGauche|fichier=Escaudain-Fosse_de_Roeulx.jpg|desc=}}
 +
 
 +
== La catastrophe ==
 +
 
 +
Les anciens s'en souviennent, mais la plupart d'entre nous ignore qu'une tragique catastrophe s'est passée en {{A|1920}} sur le territoire de {{C|Roeulx}}
 +
 
 +
{{ImageGauche|fichier=Roeulx-1920-Photo01.jpg|desc=14 cercueils exposés en l'église d'{{C|Escaudain}}}}
 +
 
 +
{{ImageGauche|fichier=Roeulx-1920-Catastrophe-Enterrement.jpg|desc=Enterrement des victimes de la catastrophe, le samedi 24 janvier {{A|1920}}}}
 +
 
 +
{{ImageGauche|fichier=Roeulx-1920-Photo02.jpg|desc=Le cortège sur la rue Victor Hugo à {{C|Escaudain}}}}
  
 
Cette année là, il faut savoir que 17 mineurs trouvèrent  la mort, écrasés après une  chute de plus de 50 mètres !
 
Cette année là, il faut savoir que 17 mineurs trouvèrent  la mort, écrasés après une  chute de plus de 50 mètres !
 
La rupture de l'arbre du tambour du treuil, sur lequel s'enroule le câble le reliant à la cage d'ascenseur, provoqua sa chute.
 
La rupture de l'arbre du tambour du treuil, sur lequel s'enroule le câble le reliant à la cage d'ascenseur, provoqua sa chute.
 
La cabine se brisa au fond du puits, entraînant dans la mort les mineurs qui y avaient pris place pour remonter à la surface
 
La cabine se brisa au fond du puits, entraînant dans la mort les mineurs qui y avaient pris place pour remonter à la surface
après leur pénible journée.
+
après leur pénible journée. Si la mine a rendu si prospère notre région au siècle dernier, elle a également engendré des souffrances et des afflictions provoquées par des accidents ou des catastrophes.
  
 
La nouvelle se répandit dans toute la région. Le choc fut  intense et l'attente insoutenable. Combien de Roeulxois avaient
 
La nouvelle se répandit dans toute la région. Le choc fut  intense et l'attente insoutenable. Combien de Roeulxois avaient
 
trouvé la mort ? Après de nombreuses heures d'attente, les secouristes remontèrent 17 corps à la surface du sol :
 
trouvé la mort ? Après de nombreuses heures d'attente, les secouristes remontèrent 17 corps à la surface du sol :
14 habitaient à Escaudain, mais 3 vivaient dans notre commune.
+
14 habitaient à {{C|Escaudain}}, mais 3 vivaient à Roeulx.
 +
 
 +
 
 +
{{ImageGauche|fichier=Presse_1920-01_01.jpg|desc=}}
  
 
Toute la population Roeulxoise, les édiles de l'époque, les représentants des organisations syndicales, rendirent un dernier
 
Toute la population Roeulxoise, les édiles de l'époque, les représentants des organisations syndicales, rendirent un dernier
hommage à ces hommes qui rentraient chez eux, auprès de leur famille. Ils étaient à cent lieues de penser que que la mort
+
hommage à ces hommes qui rentraient chez eux, auprès de leur famille. Ils étaient à cent lieues de penser que la mort
 
puisse les emporter prématurément ce lundi 19 janvier 1920...
 
puisse les emporter prématurément ce lundi 19 janvier 1920...
  
Voici relatée brièvement, une sombre période de l'histoire de la commune. Si la mine a rendu si prospère notre région au siècle dernier, elle a également engendré des souffrances et des afflictions provoquées par des accidents ou des catastrophes.
+
<poem>
 +
  Les corps des quatorze premières victimes remontés du «bouniou» ont été remis aux familles.
 +
  Ils ne sont points défigurés ; ils portent des fractures et des contusions...
 +
 
 +
  (transcription à poursuivre)
 +
</poem>
 +
 
 +
{{ImageGauche|fichier=Presse_1920-01-22.jpg|desc=Grand Écho du Nord-pas-de-Calais}}
 +
 
 +
; La liste des victimes (Escaudain puis Roeulx):
 +
 
 +
# Victor Lebon, 54 ans, marié, sans enfant
 +
# Léon Derbomez, 54 ans, marié, 4 enfants
 +
# Charlemage Drut, 51 ans, marié, 2 enfants
 +
# Paul Théry, 19 ans, célibataire
 +
# Hipppolyte Hourez, 51 ans, marié, 2 enfants
 +
# Arthur Lahure, 19 ans, célibataire
 +
# Louis Dévémy, 19 ans, célibataire
 +
# François Dernoncourt, 42 ans, marié, 2 enfants
 +
# Hippolyte Dubois, 31 ans, marié, 2 enfants
 +
# François Bézy, 26 ans, célibataire
 +
# Florent Bézy, 53 ans (deux fils tués à l'ennemi, il ne reste que la mère)
 +
# Lucien Dhenain, 22 ans, célibataire
 +
# J-B Denain, 22 ans, célibataire
 +
# Émile Dhenain, 43 ans, marié, 2 enfants
  
 +
# Charles Houdari, 47 ans, marié, 8 enfants
 +
# Joseph Monneven, 29 ans, marié, 1enfant
 +
# Henri Legrand, 23 ans, célibataire
  
[[Fichier:Escaudain -fosse-Roeulx.jpg]]
+
{{Ébauche}}
  
[[Catégorie:Commune de Roeulx]]
+
[[Catégorie:Patrimoine minier]]

Version actuelle en date du 19 janvier 2018 à 20:03

Escaudain-Fosse de Roeulx.jpg

La catastrophe

Les anciens s'en souviennent, mais la plupart d'entre nous ignore qu'une tragique catastrophe s'est passée en 1920 sur le territoire de Roeulx
14 cercueils exposés en l'église d'Escaudain
Enterrement des victimes de la catastrophe, le samedi 24 janvier 1920
Le cortège sur la rue Victor Hugo à Escaudain

Cette année là, il faut savoir que 17 mineurs trouvèrent la mort, écrasés après une chute de plus de 50 mètres ! La rupture de l'arbre du tambour du treuil, sur lequel s'enroule le câble le reliant à la cage d'ascenseur, provoqua sa chute. La cabine se brisa au fond du puits, entraînant dans la mort les mineurs qui y avaient pris place pour remonter à la surface après leur pénible journée. Si la mine a rendu si prospère notre région au siècle dernier, elle a également engendré des souffrances et des afflictions provoquées par des accidents ou des catastrophes.

La nouvelle se répandit dans toute la région. Le choc fut intense et l'attente insoutenable. Combien de Roeulxois avaient trouvé la mort ? Après de nombreuses heures d'attente, les secouristes remontèrent 17 corps à la surface du sol : 14 habitaient à Escaudain, mais 3 vivaient à Roeulx.


Presse 1920-01 01.jpg

Toute la population Roeulxoise, les édiles de l'époque, les représentants des organisations syndicales, rendirent un dernier hommage à ces hommes qui rentraient chez eux, auprès de leur famille. Ils étaient à cent lieues de penser que la mort puisse les emporter prématurément ce lundi 19 janvier 1920...

  Les corps des quatorze premières victimes remontés du «bouniou» ont été remis aux familles.
  Ils ne sont points défigurés ; ils portent des fractures et des contusions...

  (transcription à poursuivre)

Grand Écho du Nord-pas-de-Calais
La liste des victimes (Escaudain puis Roeulx)
  1. Victor Lebon, 54 ans, marié, sans enfant
  2. Léon Derbomez, 54 ans, marié, 4 enfants
  3. Charlemage Drut, 51 ans, marié, 2 enfants
  4. Paul Théry, 19 ans, célibataire
  5. Hipppolyte Hourez, 51 ans, marié, 2 enfants
  6. Arthur Lahure, 19 ans, célibataire
  7. Louis Dévémy, 19 ans, célibataire
  8. François Dernoncourt, 42 ans, marié, 2 enfants
  9. Hippolyte Dubois, 31 ans, marié, 2 enfants
  10. François Bézy, 26 ans, célibataire
  11. Florent Bézy, 53 ans (deux fils tués à l'ennemi, il ne reste que la mère)
  12. Lucien Dhenain, 22 ans, célibataire
  13. J-B Denain, 22 ans, célibataire
  14. Émile Dhenain, 43 ans, marié, 2 enfants
  1. Charles Houdari, 47 ans, marié, 8 enfants
  2. Joseph Monneven, 29 ans, marié, 1enfant
  3. Henri Legrand, 23 ans, célibataire

HPa-question.png

Cette page est en attente de contributions... (ou simplement de relecture)

Si vous souhaitez apporter votre contribution à cet article, ou faire une demande de création de compte,

contactez mailto:hainautpedia@vallibre.fr, ou également sur facebook