Église Saint-Nicolas (Marchipont)

De HP@2
Révision de 1 février 2018 à 13:21 par Admin (discussion | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher

HPa-question.png

Cette page est en attente de contributions... (ou simplement de relecture)

Si vous souhaitez apporter votre contribution à cet article, ou faire une demande de création de compte,

contactez mailto:hainautpedia@vallibre.fr, ou également sur facebook


Nom  : Saint-Nicolas
Culte : Catholique
Type :
Architecture : {{{architecture}}}
Rattachement : Paroisse Sainte-Maria Goretti
Architecte :
Début de construction :
Fin de construction :
Protection : Saint-Nicolas
Commune : Rombies-et-Marchipont
Pour s'y rendreopenstreetmap
[[Catégorie:]][[Catégorie:]][[Catégorie:{{{type}}}]]


L’église primitive remonte sans doute au XIIIème siècle.

1598 
Adrien de Montigny peint le village pour le duc de CROY
1674 
Destruction de l’église à cause des guerres
1709 
Forte dégradation à l’époque de la bataille de Malplaquet
1718 
Reconstruction de l’église par deux entrepreneurs originaires d’Angre (B) : Antoine BAUDOUR et Pierre DENIS. L’église était un point d’arrêt pour les pèlerins qui se dirigeaient vers Saint-Jacques de Compostelle. C’est l’église actuelle du hameau dédiée à Saint-Nicolas.
1742 
Installation d’une cloche
1779 
L’Aunelle est choisie comme frontière entre le Royaume de France et les Pays Bas autrichiens au niveau de Marchipont, d’où la création d’une commune française autonome de Marchipont. Le cimetière reste autour de l’église.
1780 
L’église est confiée au diocèse de Cambrai et desservie par le curé de Quiévrechain
1799 (7 floréal an VII) 
Suite à la vente des biens nationaux lors de la Révolution, l’église de Marchipont est vendue au citoyen Desoubry de Lille.
1806 
Napoléon rattache Marchipont à Rombies, créant ainsi le village de Rombies-et-Marchipont qui possède donc deux églises depuis cette époque.
1942 
L’église est rattachée au diocèse de Tournai et ce sont donc des prêtres belges qui la desserviront. Le dernier, l’Abbé Antoine Goffin venu de Boussu, est parti en septembre 2002 et c’est la paroisse Sainte Maria Goretti, française cette fois, qui y assure maintenant les offices religieux.
1969 
Restauration intérieure de l’église par des jeunes
1999 
Restauration intérieure par M. Mme SIEZEN
2006 
Restauration des statues et du Calvaire, des vitraux et installation de nouvelles chaises pour le bicentenaire du rattachement du hameau à Rombies.
2008 
Travaux de restauration extérieure, du clocher et de la voûte prévus par la Municipalité.

Informations recueillies par le C.H.A.R.M. (Cercle Historique et Archéologique de Rombies-et-Marchipont)